A chacun son desencombrement a chacun son équilibre
Vanessa Cloutier

Vanessa Cloutier

À chacun son désencombrement, à chacun son équilibre

En janvier, Effet PH proposait un défi « désencombrement ». J’ai tenté de le suivre du mieux que j’ai pu, mais ma réalité a fait qu’au final, je m’en suis inspirée pour le faire à mon rythme. Durant ce mois, j’ai eu le temps de toucher à quelques pièces de ma maison, telles que la salle de bain, ma chambre et celle des enfants. La quantité de plusieurs accessoires, comme les serviettes, les débarbouillettes, la literie et nos vêtements a grandement diminué. 

La semaine passée, ma fille de deux ans a eu la gastro. Je ne sais pas si vous avez déjà vu l’efficacité d’un enfant de cet âge à être malade sans faire de dégât, mais je vous assure que c’est pratiquement nul. 

Donc après trois épisodes où j’ai dû changer ses draps, son pyjama et mes vêtements. Que j’ai dû utiliser plusieurs débarbouillettes pour la laver ainsi que plusieurs serviettes pour nettoyer le plancher, j’ai couru vers mes boites de choses à donner !

Après cette expérience, j’ai réalisé plus que jamais la mission d’Effet PH : Inspirer l’équilibre !

Ma famille est jeune et nombreuse. Certaines situations font que mon idéal de désencombrement devra attendre encore quelques années. J’ai un bébé attendu pour juillet, et s’il est comme ma première fille, qui avait de la difficulté à garder son lait, il est impossible pour moi de me départir d’autant de vêtements et de débarbouillettes.

Chaque situation est unique et c’est important de respecter ses besoins dans un processus comme le désencombrement. Après tout, l’objectif de ce dernier est de se sentir bien, et c’est avec l’équilibre qu’on y arrive ! 

Partager l'article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Abonnez-vous à
notre infolettre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Laissez-vous inspirer par ces articles :

Hélène Boissonneault

Investir local et écoresponsable, c’est possible

Je crois sincèrement qu’acheter c’est voter. Je crois aussi que lorsque je fais un achat, j’investis dans une entreprise. C’est pourquoi j’essaie de mieux connaitre les entreprises avec lesquelles je fais affaire et de choisir celles qui concordent avec mes valeurs.

Lire l'article »