Loading...

Le troc une autre façon de consommer zéro déchet

Le troc une autre façon de consommer zéro déchet

Afin d’avoir un mode de vie minimaliste et zéro déchet, il y a plusieurs choses que l’on peut faire au quotidien. Une de ces choses et de favoriser le troc plutôt que l’achat neuf. Le troc peut se faire en échange d’objets, de services ou encore des deux.  

Le troc permet de réutiliser et de revaloriser des objets tout en obtenant en échange un objet ou un service dont nous avons réellement besoin.   De plus le troc permet de lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale. C’est d’ailleurs la mission de l’Accorderie.

Il y a toujours quelqu’un qui va vouloir un objet qui ne te sert plus pour en faire peut-être quelque chose différent, l’utiliser d’une autre façon — Francine Bolduc

Même lorsque nous n’avons pas les moyens financiers pour acheter ce dont nous avons besoin ou que nous aimerions avoir, il est possible de faire du troc. Échanger un cours de couture contre un cours de piano ou encore contre un produit que l’on a besoin et que l’autre possède. Utiliser ses talents et ses choses en trop pour acquérir de nouvelles connaissances ou matériel, c’est merveilleux.

Une histoire de troc célèbre est celle de Kyle MacDonald qui a échangé un trombone rouge contre une maison à Kipling, dans le sud de la Saskatchewan. Le troc ne s’est pas fait en une seule étape, mais bien en plusieurs échanges qui lui ont permis d’avoir sa maison à petit prix.

Il est possible de faire du troc entre amis. e. s ou encore avec des personnes que nous ne connaissons pas du tout.

Je n’ai jamais essayé ces sites, mais je trouve le concept super intéressant :

accorderie.ca/
trocmoica.com/
www.facebook.com/groups/trocmoica/
troctestrucs.qc.ca/
www.becs.ca

et en Europe :
www.gchangetout.com/
www.tchange.be/

Vous aimeriez aussi

Aucun commentaire