Les femmes en environnement un pas de geant à la fois
Hélène Boissonneault

Hélène Boissonneault

Les femmes en environnement, un pas de géante à la fois

Depuis que j’œuvre pour Effet PH, je fais de plus en plus de rencontres inspirantes. Je découvre des femmes qui ont à cœur l’environnement et qui à leur façon changent le monde un pas à la fois. Et pour certaines, ces pas, sont des pas de géants.   

C’est le cas des femmes qui ont fondé, il y a plus de 20 ans, le réseau des femmes en environnement. Lise Parent, une des cofondatrices, est d’ailleurs encore membre du C.A.  Cette femme est une grande inspiration pour moi et pour bien d’autres personnes à travers le Québec. Grâce à cette merveilleuse initiative, ce sont des milliers de personnes qui ont eu le bonheur d’être inspirés par le réseau soit en participant à l’une de leurs conférences, soit en étant membre du réseau ou en participant à une de leurs nombreuses activités. Le réseau est magnifiquement supporté par sa directrice Caroline Voyer (une de mes coups de cœur des dernières années), une femme de cœur et de convictions, ses employées et les membres du C.A qui sont dévouées à la cause environnementale.   

Une autre de mes rencontres inspirantes est celle avec Chantal Parent, herboriste Thérapeute. C’est tout récemment en fait que j’ai fait la découverte de cette femme lumineuse. Moi qui aime bien l’équilibre, j’ai été charmé par une des phrases que j’ai lues sur son site Internet : Les herboristes sont porteuses du savoir ancestral. Elles utilisent les plantes pour prévenir et soigner les déséquilibres du corps. Que je trouve ça joli, soigner les déséquilibres. C’est en préparant le Sommet Inspirer l’équilibre que j’ai fait la rencontre de Chantal, c’est ce que permet entre autres l’organisation de ce Sommet ; découvrir des personnes qui ont à cœur le Slow et qui en font la promotion à leur façon.


D’ailleurs, tout récemment, j’ai fait la rencontre de Marie-Eve Lupien. Je connaissais ses produits, mais je n’avais jamais rencontré la personne derrière l’entreprise Bâteau Bâteau. C’est lors d’un événement à Sherbrooke que j’ai enfin pu discuter avec elle. Déjà que j’avais été charmé lors de son passage aux Dragons, je l’ai été encore plus en la rencontrant et en lui parlant de vive voix. Marie-Eve est pour moi très clairement une grande porte-parole du zéro déchet au Québec. Ses produits sont beaux, invitants et surtout de qualité. Elle démystifie avec humour et surtout convictions certains aspects du zéro déchet qui en rebutent plusieurs. Quand je disais que certaines faisaient des pas de géants, elle en fait partie.

En parlant de pas de géant, Mélissa Poulin de Elle Fabriq fait elle aussi partie de ces personnes qui inspirent au changement dans les habitudes de vie. Mélissa, par son entreprise Elle Fabriq, contribue à ce que les terres et les eaux soient plus saines en diminuant la consommation du plastique à usage unique. Mélissa propose des alternatives aux plastiques à usage unique ; des sacs à sandwich et à collation en tissu, lavable à la machine, pour éviter l’utilisation des sacs à sandwich jetables et des couvre-plats de différentes dimensions pour éviter l’utilisation de la pellicule moulante. Elle fabrique (on comprend le nom de l’entreprise) ses produits, chez elle, dans son atelier situé dans son grand salon. Un produit fabriqué localement à souhait.

Un pas à la fois, un changement de comportement à la fois, avec un réseau c’est toujours plus facile.

Partager l'article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Abonnez-vous à
notre infolettre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Laissez-vous inspirer par ces articles :