Loading...

Ma maison sur mon dos. Mon rêve de minimaliste.

Ma maison sur mon dos

Depuis longtemps, je rêve de vivre avec pour seul bagage mon sac à dos et ce qu’il peut contenir. Je dis à la blague que je vais vivre dans mon sac à dos. En fait, ce dont je rêve comme mode de vie est de vivre avec le minimum, posséder ce dont j’ai réellement besoin.

Parfois, je dormirais dans une tente, d’autres fois dans une auberge, un hôtel ou un AirBnB. Mais majoritairement, je vivrais et dormirais dans un appart très cool où j’aurais accès à ce qui ne rentre pas dans ma maison sur mon dos.  

J’aime ce concept de partage. Plutôt que de partir avec ses meubles, électroménagers, vaisselle, etc. lors d’un déménagement, on quitte avec l’essentiel. C’est à dire, vêtements, photos, livres, portable et quelques trucs que l’on n’arrive pas à se départir pour quelques raisons obscures.

Vivre lentement

Il y a quelque temps, j’ai pris la décision de me rapprocher encore plus de ce rêve qui est de traîner ma maison sur mon dos, comme une tortue, et vivre lentement

Lentement, ce mot qui me porte depuis les derniers jours de vie de mon papa. Ne pas courir, ou si je le fais, ce sera par pur bonheur avec de bonnes espadrilles. Marcher, savourer, découvrir.  

Découvrir le monde

Découvrir le monde, ses beautés, ses grandeurs, ses diversités. Rencontrer les gens de partout, partager le repas avec eux et les écouter se raconter et parfois, les raconter à vous. Vous raconter leurs histoires, leurs aventures. Vous partager les miennes afin de vous inspirer à un mode de vie plus minimaliste ou simplement pour vous faire voyager avec moi, à travers Effet PH.  

Voilà, mon nouveau métier, l’âge de mes enfants, mon couple et mon mode de vie me permettent d’accéder à ce rêve. Ce n’est pas pour demain, cela se fera petit à petit. La prochaine étape sera de faire le bilan de ce que je possède et que je désire avoir avec moi. Voir ce qui est essentiel, ou pas.

Bien sur, je vous partagerai les étapes et progressions de cette vie vers ma maison sur mon dos !

Vous aimeriez aussi

Aucun commentaire