Tant qu'à faire... la publicité
Hélène Boissonneault

Hélène Boissonneault

Tant qu’à faire… la publicité

Chez moi, je n’ai pas de télévision, j’écoute très peu la radio et sur Internet, je ne regarde pas vraiment de vidéo avec contenu commandité.  Bien entendu, je suis tout de même entourée de publicité. Pourtant, malgré que je sois entourée de toutes ces pubs qui sont un peu partout, je n’avais pas pris conscience de l’ampleur de cette publicité dans la vie des gens qui ont le câble. 

La semaine dernière, j’étais chez mon conjoint, il a le câble, et nous avons écouté à quelques reprises les émissions de télé en soirée !  

Et PAM !!!

Et PAM ce fût le choc. J’avais déjà vu une des publicités de cette compagnie, mais une fois, elle avait passé inaperçue… Mais en une soirée, je l’ai entendu à minimum 8 reprises et ce fut le coup de grâce!  Pour faire une histoire courte, le personnage de la publicité doit remplacer une ampoule brûlée dans la salle de bain. Il se rend au magasin pour se procurer l’ampoule en question. Tant qu’à faire, il rénove la salle de bain… mais n’achète jamais l’ampoule en question !

J’ai alors pensé aux publicités de Winners qui nous vendaient même ce dont nous n’avions pas besoin. 

Et toutes ces pubs, qui, une fois n’ont pas un grand impact, mais après plusieurs reprises et plusieurs compagnies qui nous disent la même chose, ça finit que par nous jouer dans la tête c’est certains. 

J’ai d’ailleurs parfois ce débat intérieur entre faire rénover ma salle de bain ou la garder telle quelle, car même si elle n’est VRAIMENT pas neuve, elle fait le travail qu’elle a à faire. (Bon je prendrais bien un comptoir d’évier plus petit, car bien franchement il est vide, mais c’est une autre histoire).  De ne pas rénover gagne à tous les coups, car ce n’est que pour une question d’esthétisme, de faire plus beau… de paraître !

Et puis de toute façon, mes ampoules ont une très longue durée de vie.

Lorsque j’étais adolescente, j’avais écrit un poème sur la publicité.  30 ans plus tard, elle est encore plus présente et encore plus incitative.  Rien pour aider la déconsommation !

Partager l'article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Abonnez-vous à
notre infolettre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Laissez-vous inspirer par ces articles :

Une fete denfant zero dechet
Vanessa Cloutier

Une fête d’enfant zéro déchet c’est possible

En fouillant un peu sur Internet, j’ai vu que les centres d’amusement sont très populaires pour les anniversaires. Je suis donc allée en visiter quelques-uns et j’ai beaucoup aimé l’idée de fêter Alice là-bas. Cependant, j’ai vite compris que mon plus gros défi serait de réussir cette fête de façon zéro déchet (défi que j’adore relever). 

Lire l'article »