Au secours, nous sommes envahis de cadeaux...
Hélène Boissonneault

Hélène Boissonneault

Au secours, nous sommes envahis de cadeaux…

C’est le temps des fêtes et comme à chaque année, il y aura une quantité phénoménale de cadeaux qui vous seront offerts ainsi qu’à vos enfants ?  Vous avez pourtant bien précisé que vous ne vouliez pas de cadeaux, que vous préfériez des activités ou du temps partagé avec les enfants. Malgré tout, certaines personnes bien intentionnées ont décidé de faire la sourde oreille et ils y sont allés all-in dans les cadeaux.  Grosse déception de votre part, mais votre savoir-vivre et votre très grande surprise vous ont fait accepter tout cela avec le sourire. Pourtant, à peine le cadeau a-t-il changé de mains, que vous vous demandez déjà quoi faire face à cette situation inconfortable. 

Cette histoire, je me la suis fait raconter plusieurs fois, sous diverses variantes. Une personne me racontait récemment qu’après la soirée de Noël, il a manqué de place dans leur camion pour rapporter à la maison tous les cadeaux reçus.  Elle était vraiment exaspérée par cette quantité astronomique d’objets qui allaient entrer chez elle.

Une autre me disait que chaque année au temps des Fêtes, elle reçoit un lot de cadeaux d’hôtesse dont elle n’a absolument pas besoin ou qui ne concordent pas avec ses valeurs. Elle les accepte par politesse et n’ose pas s’en départir, car elle trouve que ça ne se fait pas.

Je pourrais vous en raconter bien d’autres encore, mais si vous êtes ici à lire ce texte, c’est fort probablement parce que vous avez aussi votre lot d’histoire du genre.

Que faire quand cette situation se produit ?

Il est facile de se sentir coupable ou d’avoir peur de créer un froid si on refuse le cadeau. Toutefois, mentionner que vous ne vouliez pas recevoir de matériel inutile et que vous vous en tiendrez à cela est la façon la plus efficace de passer le message.  Si vous acceptez à chaque fois ce qui a été offert, les gens se diront qu’ils peuvent continuer. Et rien ne va changer. Laisser la personne repartir avec son cadeau est la solution la plus efficace de mettre un frein aux cadeaux. 

J’en conviens, ce n’est pas évident, alors vaut mieux se pratiquer avant d’y être confronté pour la première fois.  Vous pouvez vous exercer à refuser au quotidien, car il y a mille et une occasions de dire non à du matériel. Par la suite, pratiquez-vous avec les gens avec qui vous vous sentez en confiance.  Avec la pratique, cela deviendra de plus en plus facile ! 

Le « tu n’aurais pas dû » n’aura jamais eu autant de sens!

Soyez courtois et poli dans votre façon de faire passer le message. Dites que vous appréciez sincèrement le geste, mais que vous ne vouliez vraiment rien recevoir en cadeau, car votre mode de vie est axé sur le minimalisme et le zéro déchet et que vous seriez vraiment reconnaissante si cela était respecté.  Il se peut que cela cause un froid, mais le message sera passé de façon claire. 

Si refuser n’est pas encore acquis pour vous, je vous suggère la tactique qui consiste à oublier certains cadeaux chez la personne où vous étiez en visite ou sur le chemin du retour.  Subtil, mais efficace. 

Plus sérieusement, si ce sont des cadeaux pour les enfants, vous pouvez dire à ceux qui offrent le cadeau que ces cadeaux seront utiles lors des visites des enfants chez eux. Ils sont arrivés avec le cadeau, ils repartent avec le cadeau! Cela donnera une belle occasion de se voir sous peu. 

Si ce cadeau est malheureusement déjà chez vous, il est possible de le vendre, le donner, l’échanger. Si le cadeau est pour un enfant, vous pouvez voir avec lui ce qu’il pourra faire avec l’argent obtenu en vendant l’objet ou encore quelle activité il aimerait avoir en échange de l’objet. 

Aussi, si le cadeau n’est pas d’une grande valeur, vous pouvez le mettre dans une boite sur le bord de votre porte avec d’autres articles à donner.  Et surtout exit la culpabilité de ne pas le garder! Il y a dans le monde beaucoup trop d’armoires pleines de choses qui n’ont jamais servi et qui ne serviront jamais.  

Finalement, prêchez par l’exemple en offrant des cadeaux qui ne sont pas matériels ou en n’offrant pas du tout de cadeaux.  C’est par l’exemple que les choses changent le plus facilement ! 

Partager l'article

Abonnez-vous à
notre infolettre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Laissez-vous inspirer par ces articles :