J'arrête l'instantanéité à tout prix
Hélène Boissonneault

Hélène Boissonneault

J’arrête l’instantanéité à tout prix

Avec mon choix de vie, vient le fait que j’ai du temps.  Une des raisons pourquoi le mode de vie minimaliste m’attire tant, c’est que j’ai de la disponibilité pour les gens qui sont importants pour moi. Toutefois, avec ce temps « de lousse » vient aussi le fait que je suis disponible facilement pour tout le monde.  Et dans cette ère de connectivité, il est facile de toujours être branchée et de se laisser avaler par ce faux sentiment d’urgence collectif. 

Le téléphone sonne, je réponds.  Un message texte entre, je le lis immédiatement. Je reçois un courriel et hop! je suis avertie par une notification et me voilà en train d’écrire ma réponse. 

Pendant le temps des fêtes, je me suis déconnectée des réseaux sociaux.  Quelle magnifique idée ! 

J’ai pleinement pris l’ampleur de mes « patterns » et j’ai réalisé que je me portais beaucoup mieux sans cette ultra-connectivité, cette instantanéité et cette disponibilité pour tous.  Et le monde a continué de tourner ! 

 Ce furent 2 semaines vraiment libératrices ! 

Depuis, j’ai pris l’engagement d’être indisponible plus souvent.  La sonnerie de mon cellulaire est de plus en plus souvent sur le mode muet.  Facebook est plus souvent fermé. Je consulte mes courriels à des moments précis dans la journée. J’oublie même d’aller voir mes textos.  Il y a toutefois mes messages privés qui sont encore à travailler ! 

Pour le travail, Je reçois une notification pour tous les courriels liés au travail. Je les filtre immédiatement pour déterminer si certains d’entre eux sont importants et urgents.  Et c’est une très petite partie des messages que je reçois qui entrent dans cette catégorie. Le reste des courriels, je les lis au moment prévu à mon horaire.

J’ai toujours dit que nous avons le choix d’entrer ou non dans les standards sociaux.  Aujourd’hui, je fais le choix de ne plus entrer dans les standards de l’immédiateté ! Je fais le choix de ne plus être disponible en tout temps. 

Le monde va continuer de tourner et moi, je serai davantage en équilibre.

Partager l'article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Abonnez-vous à
notre infolettre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

La publication a un commentaire

  1. Bertrand

    Il faut faire chaque chose d’abord au moment où tu as envie et ensuite régulièrement pour ne pas se laisser envahir. Une bonne partie du tri peut être confié à nos machines. Bon’ c’est l’heure de sortir la caisse à outils, un iMac 27’’ en panne 😀

Laisser un commentaire

Laissez-vous inspirer par ces articles :

Hélène Boissonneault

Investir local et écoresponsable, c’est possible

Je crois sincèrement qu’acheter c’est voter. Je crois aussi que lorsque je fais un achat, j’investis dans une entreprise. C’est pourquoi j’essaie de mieux connaitre les entreprises avec lesquelles je fais affaire et de choisir celles qui concordent avec mes valeurs.

Lire l'article »