Hélène Boissonneault

Hélène Boissonneault

L’équilibre c’est inatteignable !


J’entends souvent cette phrase. Comme quoi l’équilibre c’est utopique, difficile à atteindre. Que c’est augmenter la charge mentale ou émotive… Etc.


Comme je suis une personne qui croit beaucoup en l’équilibre, chaque fois que j’entends ces objections, je suis perplexe.
Mais d’où viennent ces croyances au sujet de l’équilibre ?


Si on demande à une personne si c’est possible d’être en équilibre sur un vélo, voir même un unicycle, ou encore sur une corde, la plupart des gens vont dire avec une GRANDE certitude que BEN OUI C’EST POSSIBLE.


Je vais probablement passer pour un peu nounoune de poser la question.


Alors pourquoi ce ne le serait pas pour notre vie en générale ?


Peut-être que c’est parce que la définition ou la conception de ce qu’est l’équilibre est mal connue !!!!


Sur un vélo, si on reste droit et qu’on ne bouge pas, il va être difficile de rester sur le vélo sans tomber. Idéalement, il faut bouger pour rester sur son vélo. Au début, il y a une personne qui nous aide à se tenir et avec le temps, on y arrive seul.


Je me souviens d’un truc qu’on m’avait donné pour rester en équilibre : Regarde un point au loin et pédale.


Ce truc est bon aussi pour notre vie. Regardez au loin. Pas nécessairement trop loin, juste droit devant et bouger.


Je crois qu’il y a aussi la croyance que l’équilibre c’est de vivre que du beau, du bon, du le fun, du wow, etc. Que tout est facile.


Si dans une balance, je ne mets que des choses d’un coté, la balance ne sera pas en équilibre. La balance va pencher simplement du côté où je mets ces choses.


Dans la vie c’est la même chose. D’un côté il y a les belles choses et de l’autres, les choses moins le fun mettons. Pas besoin que ce soit des catastrophes. Ça peut être une mauvaise nuit de sommeil. Un enfant qui est malade. Ne pas avoir le temps de cuisiner ou d’aller faire son épicerie en vrac et bio…


L’important, c’est que de l’autre côté on ait justement quelque chose qui fasse pencher la balance et que cela soit plus au milieu.


L’équilibre c’est avoir assez de ressources pour passer à travers les choses moins belles, les moments difficiles, les crises. C’est accepter que l’on n’est pas parfait et que l’on fait des erreurs et c’est trouver des solutions pour y palier ou encore les changer.


L’équilibre c’est surtout pas un long fleuve tranquille. C’est plutôt une promenade en vélo dans le bois ! 🙂

Partager l'article

Laissez-vous inspirer par ces articles :