Les 5 étapes du changement durable
Hélène Boissonneault

Hélène Boissonneault

Les 5 étapes du changement durable

Désirer tendre vers un mode de vie plus lent et plus écoresponsable demande d’apporter des changements à nos habitudes de vie. Ces modifications peuvent se faire en passant par un processus de 5 étapes du changement. Le modèle proposé depuis près de 50 ans et appelé modèle transthéorique du changement

Les 5 étapes du changement sont : la précontemplation ou l’inaction, la contemplation ou la prise de conscience, la préparation, l’action et le maintien.

La précontemplation ou l’inaction

À cette étape, nous ne sommes pas conscients que nous devons apporter un changement.  La sensibilisation n’est pas encore vraiment présente ou est embryonnaire. Nous ne comprenons pas pourquoi nous devrions faire le changement, nous n’en voyons pas les avantages. Ou nous trouvons que le changement à apporter est trop difficile ou impossible. Nous retirons plus d’avantages à ne pas changer.

La contemplation ou la prise de conscience

Lors de la deuxième étape, c’est le moment où nous envisageons d’apporter des changements.  Nous y songeons, tout en voyant davantage les difficultés à court terme que les avantages à court et à long terme de notre changement. Nous sommes ambivalents. À cette étape, l’éducation, l’information et les encouragements nous aident à basculer doucement vers l’étape suivante. 

La préparation

Rendues à l’étape de la préparation, nous sommes maintenant convaincues que de faire ce changement sera bénéfique pour nous. Nous avons la certitude que nous devons agir et nous commençons à faire de petites et grandes actions. Nous planifions notre changement, nos stratégies et nos gestes à venir.  Nous sommes prêts à faire l’effort. C’est à cette étape qu’il est important d’aller chercher de l’aide.

L’action

L’avant-dernière étape est l’étape de l’action, son nom le dit bien.  Nous mettons en action notre planification, notre préparation. Nous passons de la parole aux actes. C’est une étape qui nécessite du temps, de l’énergie et de la résilience. Il faut accepter que nous ne réussissions pas du premier coup, que ce n’est pas parfait.  Adopter la méthode Kaizen peut grandement aider.  

Le maintien

Finalement, la dernière étape du changement, le maintien. Pour y arriver, nous aurons vécu peut-être des rechutes, nous aurons surmonté des obstacles et des embûches.  Selon le modèle transthéorique du changement, la phase de maintien est acquise lorsque nous avons réussi à maintenir le changement pendant au moins six mois. Il est maintenant moins probable de vivre une nouvelle rechute et de retourner à une des étapes précédentes. Et si cela se produit, la progression vers le maintien sera plus rapide.

Il est important de se souvenir que ce n’est pas parce que c’est difficile ou qu’il y a rechute, que nous ne pouvons pas y parvenir. Parfois, nous devons réajuster nos stratégies, les changer selon la saison,  la situation. La flexibilité et l’acceptation de notre situation sont importantes et surtout, ne pas se comparer !

Soyons fières de nos réussites à chaque étape ! 

Partager l'article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email

Abonnez-vous à
notre infolettre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Laissez-vous inspirer par ces articles :

Une fete denfant zero dechet
Vanessa Cloutier

Une fête d’enfant zéro déchet c’est possible

En fouillant un peu sur Internet, j’ai vu que les centres d’amusement sont très populaires pour les anniversaires. Je suis donc allée en visiter quelques-uns et j’ai beaucoup aimé l’idée de fêter Alice là-bas. Cependant, j’ai vite compris que mon plus gros défi serait de réussir cette fête de façon zéro déchet (défi que j’adore relever). 

Lire l'article »