Loading...

Les 5 étapes du désencombrement

Pour moi, le désencombrement est une étape importante à faire lorsque l’on décide d’adopter un mode de vie minimaliste. Se départir du matériel qui ne sert plus, qui prend de la place, qui pollue notre champ visuel permet d’alléger tant notre environnement que notre esprit.

1 – Donnez-vous un objectif

Viser un objectif clair et réaliste avant de débuter. Pour moi, c’était d’avoir fait sortir 75 % du matériel de ma maison sans en entrer de nouveau. Pour d’autres, ce sera de se départir de certains meubles de rangement et de ne pas les remplacer. La visée peut être aussi en nombre de pièces à faire dans l’année ou en nombre d’heures par semaine occupée à cette tâche.

2 – Impliquez les gens de votre famille

Dites à votre famille, aux gens avec qui vous habitez, que vous commencez le désencombrement et impliquez-les dans le processus. Les enfants peuvent débuter par faire le tri de leurs jouets ou de leurs vêtements. Vous pouvez aussi leur faire choisir une serviette qui leur sera réservée à eux uniquement. Vous pouvez remplir une boîte d’objets de chacun des membres de la famille et leur demander d’en faire le tri.

Parlez de votre processus à votre entourage afin que ces derniers comprennent que vous désirez vous départir des trucs et ne pas en faire entrer de nouveau dans la maison. Ceci permet de ne pas recevoir des cadeaux qui ré-encombreront votre demeure par la suite. Vous serez surpris à quel point votre entourage vous encouragera dans ce changement..

3 – Commencer par une pièce à la fois

Lorsque l’on commence le désencombrement, plusieurs personnes seront tentées de faire toute la maison d’un coup. Toutefois, cette méthode risque de décourager même les plus motivés. La tâche semblera lourde, longue et ardue… sans compter le fait que certains objets sont directement liés à nos émotions, ce qui rend le processus émotif. Le résultat pourrait se transformer en abandon si vous visez toute la maison et se transformer en un mauvais souvenir.

Débutez par une seule pièce, je conseille de commencer par la salle de bain, car c’est souvent la plus petite de la maison et qu’elle comporte peu, ou pas, de matériel difficile à se départir. Comme c’est aussi l’endroit relié à l’hygiène, elle a une grande symbolique face à ce processus.

Si la motivation est au rendez-vous, vous pouvez poursuivre ailleurs, tel que la salle de jeux ou le salon. La chambre à coucher est généralement la place la plus émotive à faire, car c’est, pour plusieurs, la pièce où l’on entrepose les souvenirs. La cuisine est habituellement la plus longue à faire, car elle est la place où l’on retrouve le plus de matériel en double, triple, quadruple et où l’on entrepose les choses qu’on ne sait pas où mettre.

4 – Jeter-Recycler-Donner

Préparer des boîtes ou un espace pour chacune des 3 options : jeté, recycler et donner. Jetez ce qui ne peut plus servir, qui est brisé, désuet ou personnel. Recyclez ce qui peut l’être tel le papier, cartons, certains plastiques, le métal, la vitre en bon état. Donnez ce qui ne vous sert plus, qui est en double, les vêtements trop petits, trop grands… Vous pouvez les donner à des organismes de charités, sur des groupes Facebook de partage, les vendre dans une vente de garage, site de vente en ligne, etc.

5 – Entretenez

Une fois que la pièce est désencombrée, entretenez celle-ci toutes les semaines, voire tous les jours. Assurez-vous qu’il n’y a rien qui prend nid à cet endroit sans y avoir sa place et son utilité. Faites le tour des armoires, tiroirs et de la pharmacie régulièrement et donnez, recyclez ou jetez ce qui doit l’être. Prenez une photo avant/après pour vous rappeler de quoi votre pièce avait l’air et pour éviter de retourner tranquillement vers cet encombrement.

Vous aimeriez aussi

Aucun commentaire